OPEN INNOVATION STORIES #1

Chez Univers Retail, nous aimons suivre l’innovation de près. Dans cette série d’articles, nous verrons chaque semaine l’exemple d’une grande entreprise du Retail et sa stratégie de collaboration avec les start-ups dans une logique d’open innovation.

Quels sont les défis que doit relever Leroy Merlin ?

Fort d’une clientèle plus urbaine, Leroy Merlin se doit d’offrir une expérience visuelle, que le e-commerce ne peut pas délivrer. Les magasins deviennent alors de véritables Showroom. Cela implique des accompagnements ultra personnalisés et des services complémentaires tels que la livraison en 1 jour et des applications d’aide à l’aménagement de la maison. Dans ce contexte, Leroy Merlin a développé une stratégie d’open innovation par des partenariats avec des start-ups. L’enseigne y gagne une capacité d’innovation et la start-up une opportunité d’industrialisation.

Quels sont les axes d’innovation adressés par les start-ups partenaires ?

EXPERIENCE CLIENT

> Frizbiz
Communauté de bricoleurs à domicile pour petits travaux

> My little worker
Solution d’encadrement des projets de rénovation

> Permettez-moi de construire
Aide à l’obtention de permis de construire ou déclaration de travaux

> Bob dépannage
Service d’artisans à prix fixes

PERFORMANCE

> Retency
Expertise dans l’analyse de données de déplacements en magasin

> Metigate
Solution d’optimisation des offres saisonnières ou dépendantes de la météo basée sur l’IA

> Lineberty
Gestion des files d’attentes en magasin et prise de rendez vous

LIVRAISON

> Steedy
Application de livraison BtoC en 1H en région parisienne

> Trusk
Livraison urbaine spécialisée dans les objets hors gabarit

> Colisweb
Solution de livraison d’achat en magasin et web avec prise de rdv dans toute la France

> You2you
Spécialisée dans la livraison urbaine du dernier kilomètre

Comment s’effectue la collaboration?

Leroy Merlin a mis en place la cellule Start qui a pour but de faciliter l’innovation en collaboration avec les start-up ainsi qu’un programme d’intraprenariat. Les Start-up sont sélectionnées parmi les incubateurs de France et à l’étranger et sont ensuite mise à l’épreuve. Les participants doivent travailler en très peu de temps et avec un budget limité en se basant exclusivement sur les données de Leroy Merlin pour industrialiser leur concept. Dans le meilleur des cas, comme pour Frizbiz, le groupe peut entrer au capital de la start-up.

 

Par Inès Syoen